Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘sophie calle’

… que je vous fais le coup de l’expo à voir absolument mais qui se termine dans 3 jours.

Cette expo, c’est l’installation de Sophie Calle à la galerie Perrotin. Une des plus célèbres artistes françaises contemporaines pour une des plus fameuses galeries françaises dans le monde de l’art contemporain. Beau programme.

L’exposition, intitulée « Pour la dernière et pour la première fois », réunit un ensemble de films récents, Voir la mer (2011), et une série de photographies, La dernière image, réalisée en 2010 à Istanbul.

Dans la première série, avec une mise en scène identique à chaque fois, S. Calle filme, dos à la caméra, des Stambouliotes qui voient la mer pour la première fois. Au bout de quelques minutes, ils se retournent face caméra afin que celle-ci puisse saisir l’émotion qui les étreint. La présentation dépouillée de l’œuvre et la mise en abyme (vous regardez la mer et ces gens, qui regardent eux-mêmes la mer, pour mieux vous regarder ensuite) servent l’émotion pure qui m’a renversée, moi aussi.

La seconde série montre des triptyques composés, ici aussi, de manière systématique  : portait(s) et photo accompagnée d’un texte décrivant ce que cette dernière montre. En effet, à propos de La dernière image, l’artiste nous explique : « Je suis allée à Istanbul. J’ai rencontré des aveugles qui avaient, pour la plupart subitement, perdu la vue. Je leur ai demandé de me décrire ce qu’ils avaient vu pour  la dernière fois ».

De nombreux échos se font jour entre ces deux ensembles, forts et touchants tous deux. Mais si le premier transpire le calme et la sérénité, le second lui, provoque une angoisse certaine. Il s’agit, dans les deux cas, de montrer l’invisible. Oxymore mais acte de foi pour l’artiste ?

Tant que vous êtes à la galerie Perrotin, ne ratez pas les splendides céramiques de Klara Kristalova. Pour cela, il faudra monter d’un étage. Si vous craignez les ascenseurs, pas d’inquiétude, vous ne pourrez emprunter celui de la galerie (indice ici).

Dire que j’ai failli vous pondre (oui, je suis une poule) un article sur une autre expo coup de cœur, vue samedi dernier et qui s’est terminée dimanche. Je n’ai quand même pas osé vous faire cet affront. Dites, vous ne m’en voulez pas ?

Publicités

Read Full Post »